Trespassers W – L’intégrale, Cor Gout, avant-propos de Ladzi Galaï, 2007

<a href="http://www.rytrut my site.com/trespassers-w-lintegrale-de-cor-gout/ »>TRESPASSERS W – L’INTEGRALE
COR GOUT

AVANT-PROPOS :

Dix années de suivi du travail de Trespassers W et d’échanges avec leur chanteur/parolier Cor Gout aboutissent à ce livre : « Une vertèbre dans l’échantillon de la culture underground ». La première fois que j’ai entendu leur musique, c’était en 1987, et je les avais invités à participer à une série de compilations sur le thème Disco Totem, que nous préparions avec notre tape-label de home-music R.R. Products, alors en activité. Le caractère singulier de leur musique, avec ses touches rock et expérimentales, déclencha une curiosité. L’univers particulièrement attractif de Trespassers W m’a alors motivé, depuis 1995, à me lancer dans la traduction des paroles de Cor Gout.

Les pays-bas ne m’étaient pas complètement étrangers car dès l’enfance nous nous y rendions de temps à autre en famille. Ma mère – que je remercie au passage pour une première relecture du manuscrit encore non-abouti – ayant des attaches particulières avec ce pays, car dans l’enfance elle allait en vacances dans une famille hollandaise, au sein de laquelle nous étions considérés comme une famille « adoptive ». Chez les Galai nous avions donc deux grands-parents supplémentaires : Opa et Oma, sont restés en contact et nous rendirent aussi visite jusqu’à la fin de leurs jours. Plus tard, les échanges avec Cor Gout m’ont amené plusieurs fois à me rendre aux Pays-bas pour y jouer ou pour des mixages. Nous avons eu une correspondances très serrée concernant la traduction.

Cor Gout écrit en majeure partie les paroles des chansons de Trespassers W en anglais. Certains textes, écrits à l’origine en néerlandais, ayant tendance à perdre voire à changer de sens à certains passages, vu leurs transposition du néerlandais à l’anglais puis au français, il était important que l’auteur, notamment assez doué dans notre langue, ait une relecture précise de son texte traduit, afin d’arriver à ce résultat – que pourrons apprécier les mordus de Trespassers W, et  des personnes ne connaissant pas encore ce groupe, unique en son genre. Nous avons fait appel à Max Lachaud, journaliste et auteur, du collectif et de l’émission de radio toulousaine Douche Froide – ayant déjà publié une interview de Cor Gout – pour se prêter au jeu de la préface, qui ne manque pas de donner des indications quant à définir la plume de l’auteur et la musique de son groupe. Les paroles sont présentées suivant un ordre chronologique, et des notes complémentaires figurent en fin de livre, avec rappel de pages.

– Ladzi Galai