Trespassers W – L’intégrale, Cor Gout, Ronnie Krepel, Françoise Favretto, Chroniques Errantes et Critiques n°30, juin 2007


Françoise Favretto
, ATELIER DE L’AGNEAU, « Chroniques Errantes et Critiques » n°30, juin 2007

Paroles (de musique)
Cor Gout : Trespassers W – l’intégrale
dessins de Ronnie Krepel

 » Ces pages réunissent les textes de 1984 à 2006 d’un groupe de la scène underground des pays du nord. Cor Gout est néerlandais et s’exprime surtout en anglais. Il a fait la traduction en français du répertoire anglais avec Ladzi Galaï. Une grande découverte, assez étrange quand on ne connaît pas la musique mais cela vaut la peine de sentir ce que valent des paroles sans le son. Ici, on peut faire pleine confiance à Rytrut et son travail impressionnant autour de la musique underground, rock alternatif, punk.

C’est du texte engagé, mais pas simpliste, ça reste soft et intelligent. Le message passe clairement dans ces scènes, des moments de vie dans lesquelles il glisse un refrain ou une fin critique : le vent dévoile malencontreusement le crâne rasé (le point critique ici c’est sur ordre du père) d’un garçon ; « l’enfant halluciné fulminait dans le terrain vague / tournant autour des restes fossiles du manège ». Lui-même déjà décrit comme un personnage de roman et le décor très parlant, il a un livre d’Agatha Christie dans la main !
Ainsi le marchand de bonbon chinois, la serveuse, la femme enceinte, l’artiste vocale, mais aussi les arbres, les footballeurs, Beyrouth, Ceausescu, Van Gogh, l’Afghanistan… toute l’actualité de deux décennies défile en tableaux (et pan sur New York, sur La Haye…). « 

 dessin de Ronnie Krepel ©Rytrut


dessin de Ronnie Krepel ©Rytrut

Et ça ne manque pas d’humour (« le jour où les Rolling Stones attaquèrent Scheveningen »,
un hommage à la « Face B » des disques, toujours délaissée). C’est un livre frais ! »