Chansons d’Amour, Crass, chronique Marc Rousset, Worst n°14, septembre 2006

CHANSONS D’AMOUR
CRASS

Marc, WORST n°14, septembre 2006

Craig O’Hara : LA PHILOSOPHIE DU PUNK
&
Crass : CHANSONS D’AMOUR

zineworst14« Ryrut s’occupe d’éditer des traductions de livres sur la mouvance punk, pas des trucs terre à terre tel qu’une biographie de tel ou tel personne ou groupe, mais plutôt une vision plus philosophique exprimée sur un support papier et ayant un rapport à la culture punk et ses idées. Une première production avec La Philosophie du Punk de Craig O’Hara, un des fondateurs de AK Press qui sorti ce livre en version originale. On y trouve différents témoignages qui proposent une vision globale de la diversité du mouvement punk et de son évolution. Le livre est est illustré de différentes photos provenant principalement de la scène engagée américaine des années 90 et se termine sur les commentaires de deux français : Ladzi, à l’origine de ces traductions, et Florent du fanzine Zoop! Le second ouvrage est une traduction des textes du cultissime groupe anarchopunk Crass. Après avoir lu dans un premier temps une préface d’un gars de Pomona, une maison d’édition anglaise, qui parle de son contact et la répercution de Crass dans sa vie, c’est Penny Rimbaud, batteur du groupe, qui donne ses impressions et parle de certains faits qui influencèrent son groupe. Les textes en eux-même facilitent facilitent donc l’accès à la compréhension des chansons. (…) ça m’a permis de lire les paroles de la fameuse chanson « Punk is Dead » qui a fait tant mépriser le groupe par une flopée de punks traditionnels n’admettant pas qu’on critique leur dieu Clash. Finalement, ils dénonçaient juste une collaboration décalée d’un groupe punk engagé de l’époque avec des institutions du monde de la musique commerciale, en un mot, on traitait les Clash de s’être vendu à CBS… encore de longs débats sur le sujet même aujourd’hui.

Dans l’ensemble, ces deux livres donnent accès à la vision de certains activistes sur la constante punk et ouvre le débat personnel que chacun pourrait avoir : Le punk, c’est quoi, et comment le voir ? Après, à savoir si tout le monde à envie de réfléchir sur le sujet, ou être accessible au côté philosophique de la question… il est peut-être plus facile de citer 5 marques de bières… »