« La philosophie du punk » de Craig O’Hara

Couverture - La philosophie du Punk - Craig O'Hara

Couverture - La philosophie du Punk Craig O'Hara

RYTRUT, ISBN 978-2-9520083-0-3

A la base, un mémoire de sociologie, sous-titré :
« Histoire d’une révolte culturelle – Bien plus que du Bruit »

Auteur : Craig O’Hara
Introduction : Mark Bayard
Traduction : Ladzi Galaï
Couverture : Sapiens
Relectures : Guillaume Dumoulin, divers
Mise en page : Dumoulin, Bisman, Dasaëv
Supplément : Ladzi Galaï, Florent Mercier

Format 13 x 20 cm, poids 325 g
232 pages, 110 photos, 12 iconographies

Offset, papier couché, intérieur N/B
Couverture filmée, dos carré collé, 1 marque-page

Imprimé en France. Signé en 2001 avec AK Press
Ouvrage publié avec le concours du Centre National du Livre
et avec le soutien du Conseil Général de l’Isère

1e édition, épuisée : dépôt légal 15/09/2003
2e édition revue et augmentée : disponible depuis janvier 2005
R-001, prix public : 16,00 €

 

POUR COMMANDER    MARQUE-PAGE    CHRONIQUES

 

Info : Un livre d’illustrations de Sapiens sorti en 2012 :
La balade des vivants-vivants, est à commander ICI

« Dans le Punk underground existe une contre-culture essentielle et dynamique de la jeunesse qui se développe en dehors et contre les normes politiques et économiques d’une société foutue en l’air. Ce livre documente les éléments révolutionnaires et réactionnaires qui émergent de la scène punk américaine et mondiale des deux dernières décennies. C’est le premier livre à porter un regard intérieur à la culture punk en tant que mouvement actuel important et manière de vivre pour des millions de personnes dans le monde entier. La nouvelle édition inclut une introduction du professeur d’université, historien, et punk, Mark Bayard, de nouvelles images, et plus de soixante-dix photos de groupes punk des plus remarquables prises par l’auteur au cours des quinze dernières années au cœur même de la fourmilière. » AK Press

L’édition française de Rytrut y ajoute un avant-propos du traducteur, actif dans la scène underground depuis 1982, ainsi qu’un supplément sur la scène hexagonale, et une trentaine de photos en plus. Le retirage revisité est disponible depuis début 2005.


 

La Philosophie du Punk

SOMMAIRE

AVANT-PROPOS : du traducteur

INTRODUCTION : de Marc Bayard
(professeur et historien américain)

PRÉFACE : de l’auteur

RAISON D’ETRE DU MOUVEMENT PUNK :
Contexte historique.
Comparaisons avec de précédents mouvements artistiques.
Définition de certaines caractéristiques du punk.

MAUVAISE REPRESENTATION MEDIATIQUE :
Comment la télévision, les magazines de luxe
et les mass médias abrutissants ont fait leur
possible pour apprivoiser la bête.

SKINHEADS : Qui sont-ils, leurs origines,
et ce qu’ils ont à voir ou pas avec le punk.

ACTIVITE INTERNE DE COMMUNICATION :
Les fanzines, médias underground.

ANARCHISME : c’est quoi ?
Une alternative aux systèmes existants.
Ce que les idées libertaires représentent et pourquoi des punks du monde entier s’y sont intéressés. Les échecs des « politiciens véreux » ont poussé la contre-culture à réagir et à penser que les choses ne pourraient s’améliorer qu’en se passant de ces « vampires ».
Pacifisme et action directe.
Critiques et problèmes rencontrés.

COMPLEXE DES GENRES :
Sexisme, féminisme et homosexualité à découvert.

ÉCOLOGIE ET PREOCCUPATION ENVIRONNEMENTALE
:
Les idées et les techniques d’Earth First !, du ALF et d’autres,
qui ont trouvé leur place dans la scène punk.

STRAIGHT EDGE :
Un mouvement qui d’une menace mineure (Minor Threat), a progressivement pris la tournure d’une non-menace conservatrice et conformiste.

DIY :
Do It Yourself : fais le toi-même !
Autogestion et indépendance.

BIBLIOGRAPHIE

SUPPLEMENT :
Sur les traces de l’hexagone : de Ladzi Galaï
État des lieux : de Florent Mercier

Quatrième de couverture :

« Cette étude n’a pas été écrite uniquement pour le fana de musique, mais aussi pour les lecteurs qui s’intéressent à différentes philosophies politiques et sociales. « La musique rock est devenue, au même titre que n’importe quel produit culturel grand public, une musique conventionnelle, promue et sous-traitée par des géants institutionnels, un hédonisme rituel et superficiel. » Le mouvement punk rock, ou simplement punk, même s’il n’y a pas non plus complètement échappé, fait figure d’exception à la politique de récupération et de marchandisage du rock’n’roll traditionnel. Il est important de préciser que je vais traiter des idées et non des styles musicaux spécifiques, qui sont nombreux. Je laisserai ça aux critiques. À ma connaissance, c’est le seul travail de la sorte existant. De nombreux livres traitant du mouvement de la fin des années soixante-dix ont été écrits, mais ils sont démodés pour la plupart, et relativement obsolètes. Très peu ont tenté de saisir la philosophie des scènes punks internationales toujours changeantes. Je pense que participer à ce mouvement est une manière très efficace et amusante d’en apprendre sur la politique, comment changer les choses (si possible), et de s’essayer à l’individualisme et à la non-conformité d’une manière positive pour chacun et chacune. Les punks ont progressé et mûri dans leur philosophie depuis les débuts du mouvement. Je ne vais pas tenter de présenter un historique, mais d’informer sur une philosophie grandissante et changeante. » CRAIG O’HARA

« Globalement, il s’agit d’une étude très approfondie des valeurs punks, et de la manière dont le punk considère le monde conventionnel. Je pense que c’est un excellent ouvrage pour comprendre ce qu’il représente, et tout spécialement les idéaux des plus nobles qu’il espérait atteindre. » MAXIMUM ROCKNROLL

« Je peux tout à fait recommander ce livre aux jeunes punks en quête d’un peu d’histoire, ou aux anciens qui voudront probablement se le procurer rien que pour les chouettes photos. Un impressionnant volume que beaucoup trouveront à la fois indispensable et distrayant. »
FACTSHEET FIVE

« Un livre stimulant, qui fait ressortir l’aspect activiste du mouvement punk, et qui permet de faire la part entre le côté ‘chic’ du punk, et le réel sentiment existant à l’intérieur de la scène. »
AMY RAY, des INDIGO GIRLS

PM Press : Maison d’édition fondée par Craig O’Hara