Autres écrits de Ladzi Galaï et quelques trucs

2014 : 

L’IDIOCRATIE NOUS BOURRE LE MOU, texte de Ladzi Galaï

paru dans le livre, Nasty Sammy présente :
« EXPLOSIONS TEXTILES – Mon premier T-shirt de groupe »
édité par Kicking Records et Everyday Is Like Sunday, avec
l’aimable participation de Slime zine, 186 pages, janvier 2014.

ExplosionsTextiles-R-400

ExplosionsTextiles-V-400

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour commander : ICI

(inclut une affiche de la couverture)

Avec les récits de Guillaume Gwardeath, Mr.Cu!, Vincent Mondiot, David Didelot, Jérémie Grima, Buanax, Arnaud d’Armagniac, Christophe Trent Berthemin, Thomas Guénand, Nasty Sammy, Laur, Steph Delevacque, Didier Lefevre, Frank Frejnik, Mickson, Alain Feydri, Fred Allerat, Vinz Guilluy, Rurik Sallé, Jean-Charles Desgroux, Eric Vitré, Ladzi Galaï, Tonton Azmoth, Guillaume Circus, Thierry Alcouffe, Melvin, Bertrand Pinsac, Christophe Prely, Margaz, Jean Sé, Bouth, Olivier Portnoi, Patrick Foulhoux, Fabien æHein, Thierry Tuborg, Hugauze, Sheb, Stéphane Hervé, Pierre Brancaleone, Patrice Herr Sang, Kem Lalot, Chester, Vincent Mercier, Chris Coppola et Fanny Lalande.

4e de couverture :

Dans la série des « premières fois », il y a bon nombre de sujets qui mériteraient un livre. Mais le T-shirt est, selon moi, le plus intéressant. Oui, je le place même devant le premier livre, le premier concert ou encore le premier tatouage même si tous ces thèmes se doivent d’être étudiés au microscope, disséqués au scalpel, et dissertés de manière collégiale, bien entendu. Comme je le dis souvent, on n’est pas là pour jouer au poker sur Interne, diantre.

Le premier T-shirt de goupe acheté et porté, un prétexte pour déballer son sac et se raconter… certainement… un expérience traumatisante ?! Il y a un de ça. SI vous me posez la question, ça représente l’ultime baptême du feu… 45 textes, 45 auteurs (journalistes, musiciens, illustrateurs, éditeurs, fanzineux, boss de labels, activistes, etc.) se penchent sur leurs premiers émois textiles. Attention, grosse remontée dans le temps, il y a du sacré dossier, les souvenirs explosent, les anecdotes pleuvent et les masquent tombent ! Le passé est touillé à la louche, les références Hard Rock, Punk, Hardcore et Rock’n’Roll sont éparpillées dans chaque page, des récits personnels passionnées compilés sous forme de petites tranches de vies adolescentes touchantes, drôles et révélatrice des bornes (sous) culturelles de toute une génération.

Une idée à priori saugrenue, mais qui permet de se pencher sur pas mal de sujets : le rapport à la musique, les balbutiements d’une passion qui va devenir majeure dans la vie des participants au livre, l’adolescence, l’appartenance à une scène, à une communauté, etc. Si l’on jusge un livre à sa couverture (quoique l’illustration de celui-ci me semble parfaitement adaptée à la thématique!), on peut par contre juger quelqu’un au T-shirt qu’il porte. Absolument. – Nasty Sammy

2010 :

 Mementomoriverso  Mementomorirecto

LENA GOARNISSON : MEMENTO MORI : OBJETS DU DEUIL
ISBN 2-912922-76-3. Envoi d’un objet du deuil suite à l’appel à projet aux porteurs de plombs, figurant dans ce petit ouvrage 10,5 x 15 cm, 64 pages, édité à l’occasion de l’exposition de Lena Goarnisson Still Life à la Galerie Duchamp d’Yvetot du 5 nov. au 17 déc. 2010.

Mementomorilenagoarnisson

Lena1  Lena2

2004 :

lenagoarnissonplomb127ladzi

Cas n°127

Ladzi Galaï porte le plomb 66-3 127 en mémoire de Leticia Armendáriz, retrouvée assassinée le 8 août 2000 à Ciudad Juárez (Mexique). 8 août 2000. Leticia Armendáriz, une femme de 40 ans, disparue depuis deux jours, a été retrouvée violée et assassinée. Des enfants ont observé qu’elle avait été appelée par un voisin, qu’elle était entrée dans la maison et qu’ils ne le font pas vue ressortir. Hier la Brigade Spéciale a reçu une plainte des voisins au sujet d’une odeur très pénétrante et en se rendant sur les lieux les voisins ont découvert le corps calciné de la victime. Le coupable présumé a avoué l’avoir violée, lui avoir coupé la tête, qu’il a jetée dans le Río Bravo, et avoir essayé de se débarrasser du corps en le brûlant. L’homme avait le visage abondamment griffé, signes que la femme s’est défendue. Cette affaire n’a fait l’objet d’aucun compte-rendu dans les médias.

Le second plomb sur la photo de Lena Goarnisson a été réalisé suite à la demande de Ladzi, qui l’a porté à l’occasion de plusieurs concerts avec son groupe Glop!, dont figure une photo sur laquelle il le porte dans la seconde édition française du livre de Craig O’Hara La Philosophie du Punk, éditions Rytrut. Le tee-shirt sur la photo de Lena est de Laul, dont figure également une photo en concert avec Bérurier Noir dans la seconde édition du bouquin.

1997 :

1-aphorismes  Ladzi-Galai

APHORISMES DU XXe SIÈCLE, LADZI GALAI
ISBN 2-911786-08-4. Livre 15 X 21 cm, éditions ATTICUS, couverture Bruno Leray et illustré par Jérôme Guerry, Christina Bellagamba, Delfino, Bruno Ameye,Torroella, Mori Kiki, Richard Bokhobza, Bruno Leray, Z’oreille, Lora. 90 pages, 333 exemplaires.

VOIR l’INTÉGRALITÉ DU LIVRE

« Ladzi est un homme qui traverse simplement la vie, des airs de musique plein la tête et des mots qui fourmillent aux bouts des doigts. Nombreux sont les dessinateurs qui ont souhaité coucher leurs traits sur les réflexions personnelles de cet artiste aux talents multiples, puisqu’il est également auteur, compositeur et interprète. Par sa plume et son œil aiguisés,  Ladzi nous invite à partager son mode spontané et sensible. De ses phrases se dégage une volonté de purifier les éléments grossiers qui encombre le mental, pour révéler une nature riche, au pourvoir d’auto-analyse. La diversité de subtilité de chacun de ces aphorismes constitue un charme d’ensemble qui s’adresse à tous. Ses mots évincent toute forme de cynisme intellectuel et cheminent entre poésie et humour.» (4e de couverture)

« Ladzi Galaï était présent lors des journées « rencontre auteurs » des éditions Thot pour présenter et dédicacer son ouvrage… Pour son premier livre, le grenoblois, Lazzi Galaï, 33 ans, a sélectionné des notes de carnets, certaines sur papier depuis 15 ans… Une émotion directe sur les choses que je vis et observe, un recueil traitant des contrastes et des oppositions de comportements, de tous les thèmes de la vie quotidienne, souvent avec humour : « Plus la personne n’aura rien à dire et plus elle te harcèlera de questions. » Artiste aux multiples talents, il nous invite à partager ses coups de blues, ses pensées et ses révoltes… La diversité de subtilité de chacun de ses aphorismes constitue un charme d’ensemble qui s’adresse à tous, ses mots évinçant toute forme de cynisme intellectuel, entre poésie et humour : « Marcher dans la rue, avec cette sensation d’être un autre en face des autres, d’être un « soi-même » marchant, en dévisageant le passant, en passant par son regard, » est un texte qu’il a écrit… en marchant ! »
(Stéphane Échinard, LE DAUPHINÉ LIBÉRÉ, Journal, décembre 1997)

« Bravo pour tes aphorismes ! Certains sont brillantissimes, tu as l’œil très aiguisé, la plume aussi, tout en laissant place à des mondes spontanés. Ils n’ont pas tous la même subtilité mais c’est le charme de l’ensemble, qui peut s’adresser à tous. Je sens dessous ces phrases une réelle volonté, une aspiration à une purification des éléments grossiers qui nous encombrent le mental, l’existence. notre nature profonde n’est pas grossière du tout (contrairement à ce que pensent les ignorants), c’est cette nature qui nous pousse hors de notre gangue de merde. Les orientaux nous incitent à rencontrer notre nature profonde pour faire connaissance avec nous-même. « Contemplez donc votre nature intérieure. Laissez de côté ce que vos yeux voient, pour vous concentrer sur celui qui voit. Cela illuminera la vérité… » Ce que j’apprécie le plus dans tes aphorismes, c’est quand tu passes par le portail de l’auto-analyse, de l’humilité. Mais en fait, je les aime tous, même ceux qui paraissent plus tordus ou moins évidents. Ils contiennent tous un sens qui a une valeur (pour moi, cela-dit). Je n’ai donc pas de liste éliminatoire à te proposer. Tout ceci, je le répète est très riche et très sensible, sans être intello ou cynique, ce qui est rare ! Donc encore bravo ! » (Jérôme Guerry, illustrateur, 1997)

1996 :

2-reflet10

ANGELA FACCIA – SERVANTE CHEZ GAUMONT
Propos recueillis par son petit fils, Thierry GALAI,
dans LE REFLET #10, magazine 18 X 26 cm, Ruffec, janvier 1996.
(Un extrait de cet entrevue a été publié dans le fanzine gratuit PCP #31,
Lyon, octobre 1995, à l’occasion du Centenaire du Cinéma).

Avec aussi : Sparrow, Richard Lebon, N.H.A, Quatre Poètes Juives :
Kadya Molodovsky, Adrienne Rich, Marge Piercy, Celia Dropkin ;
Laurent Fairon, Riga : Lettonie.

« Sur Angela Vincent (née Faccia) vous saurez autant que moi après avoir lu son interview par son petit-fils, Thierry Galaï. Les photos qui illustrent ces pages sont probablement extraites de la boîte à chaussure dont il est question à la fin de l’entretien. » (Laurent Fairon, éditeur, LE REFLET #10, janvier 1996)

1995 :

3-reflet9

DANS MA VOITURE et COLÈRE D’ORAGE, Thierry GALAI, textes,
dans LE REFLET #9, magazine 18 X 26 cm, Ruffec, octobre 1995.

Avec aussi : Ivan Klima, Lee Pembleron, Maddalena Polletta, Bob***,
Marko Krabaschaque, Michael Johnson, David Millar, Sandor Korros-Fekere,
Tentatively A Convinience.

« Né en 1964 à Grenoble, Thierry Galaï est déjà connu des lecteurs. Judo, patin à glace sur anneau de vitesse, natation, trompette, piano, intermittent, technicien du spectacle, maçonnerie, récemment en tournée en Allemagne, Thierry a fait et fait encore aujourd’hui, énormément de choses. Parmi celles-ci, la musique et l’écriture tiennent une place importante. II y a déjà eu plusieurs musiciens écrivant dans LE REFLET et il y en aura d’autres, certainement. En effet, le musicien de rock, en particulier, est coutumier de la brièveté, de la concision, du rythme incisif, du sens de la formule et du refrain, toutes qualités qui peuvent occasionner des écrits vifs et plaisants, mais qui peuvent aussi bien tomber dans le travers inverse : simplisme, répétition, rengaine. »
(Laurent Fairon, éditeur, LE REFLET #9, octobre 1995)

ANGELA VINCENT – SERVANTE CHEZ GAUMONT
Extrait de l’entrevue avec son petit-fils, Thierry GALAI, dans PCP #31,
Spécial Centenaire du Cinéma, fanzine gratuit, Lyon, octobre 1995.

4-reflet7

UN JOUR D’HIVER, Thierry GALAI, texte,
dans LE REFLET #7, magazine 18 X 26 cm, Ruffec, février 1995.

Avec aussi : Ivan Martin Jirous, l’Abbé Fortis, Loris Bento, Saja Rakezic,
Allen Ravenstine, Jakub Horak, Guoda Da-Nian.

« Dans les années 80, il s’est occupé de l’édition de cassettes et de divers fanzines. En 1993, il a donné une lecture publique de certains de ses textes courts. Celui qui paraît ici est d’une toute autre veine. Il semble que Thierry Galaï n’ait ni peur du public, ni du réel. »
(Laurent Fairon, éditeur, LE REFLET #7, Ruffec, février 1995)

Lectures Publiques :

16.05.1993 : LE JARBLIC, Grenoble, w/Chloé Laroche (violon)
23.06.1993 : LE 102, Grenoble, les 10 ans du 102, scène ouverte
03.02.1994 : RADIO ELLEBORE « le Bruit et la Fureur » Chambéry,
à l’occasion d’un concert d’ULTIME ATOME quartet
01.02.1998 : THÉÂTRE DE L’INSTANT, Grenoble, Ladzi GALAI, lecture/chansons

1993 :

5-vaguealame

UN EMMERDEUR, Thierry GALAI, texte,
dans VAGUE À l’ÂME #1, Fanzine, A5,Grenoble, 1993,

Avec aussi : Thierry Passerat, extrait de George Bataille, Philippe Tripier,
extrait du journal Libération, un Indien Yaki, Patrick Piot, Gilles Estarbet,
Claude Alexandre, Le petit-neuveu de Grécourt, Paul Robil, M. T., Nuvish,
René Daumal, extrait de Bernard-Marie Koltes.

1991 :

6-peltex8ok

NATURE, CRIPURE (aka Ladzi Galaï), photo et dessin,
dans PELTEX #8, A6, Special Alphabet : lettre G, Strasbourg, 1991.
Une collection de 26 recueils, classés de A à Z, deux dessinateurs par lettre. Format 14,8 x 10,5, 20 pages en moyenne, tirages numérotés de 80 à 150 ex. Couverture sérigraphie sur rodoïde.

Le n° 8 avec aussi : Julie Doucet, Afungusboy, Mike Cusimano,
Leblanc, Trik Tapes & Grafx, Clara Lala, Paquito Bolino, Mog,
Krogold, Bruno Bocahut, El rotringo, Gazolin.

1989 :

7-electre

NE QUE, CRIPURE (aka Ladzi Galaï), texte,
dans L’INVASION DES PROFANATEURS DE LITTERATURE, fanzine, A5,
série « ELECTRES » # 4, Arras-Périgueux, 1989.

Avec aussi : Bernimolin, Bertrand, Bobillot, Boubou, Bouche, Buck, Désidéri, Dessolas, Dutilleul, Gail, Giraudet, Hardette, Houchard, Huglo, Jassaud, Josse, Keyne, Lecamp, Luchesi, Montanaro, Moulinier, Nève, Peyrouteau, Pissier, Robinet, Roy, Suel, Taris, valprémy, Ziegemmeyer.

1988 :

8-DiscoTotem

A.E.I.O.U., CRIPURE (aka Ladzi Galaï), dessin et collages,
dans DISCO TOTEM, graphzine 100 pages A4,, R.R. PRODUCTS,
Rythm & Rut, Grenoble, 1988. (Cliquez sur le lien pour voir le zine)

Avec aussi : Paradox X, Philippe Billé, Marc Troin, Local Scandal (D), Phlegm Pets & Burnt Raisins (USA), Thierry Weyd, Greater Than One (GB), Nicolas De La Casinière, Françoise Duvivier, Trik Tapes & Grafx (D), Andy C (GB), Sébastien Morlighem, Frédéric Brocher, Luc Fierens (B), Marcello Diotalleri (I), Bruno Richard, Les Amis, Kris Petou, Rupert Loydell (GB), Christophe Vangor (B), Nostalgie Eternelle (NL), Berserker (D), Lucien Suel, Ruggero Maggi (I), E. Schable (D), Poub’s, Rudy Boremans (B), Jean-Louis Costes, Canardos El Chistos, Dok Batkampf, Ronnie Krepel (NL).

9-FolieGraph

A.E.I.O.U., CRIPURE (aka Ladzi Galaï), collages,
dans LE FOLIEGRAPH, graphzine A4, 100 pages, R.R.PRODUCTS,
Rythm & Rut,
Grenoble, 1988. (Cliquez sur le lien pour voir le zine)

Avec aussi : Andy C (GB), Pierre Boffard, Sébastien Morlighem, Frédéric Brochet,
Marc Troin, Eilleen Arnow (USA), Phlegm Pets & Burnt Raisins (USA), Les Amis,
ASP (USA), Bruno Richard, Lucien Suel, Jean-Pierre Bobillot, Sylvie Nève,
Nicolas De La Casinière, Y5P5, Luc Fierens (B), Canardos El Chistos,
Christophe Vangor (B), Hervé Marcel, Marc Daniau, Makhno Masaï,
Rupert Loydell (GB), , Trik Tapes & Grafx (D), Izabella Globin Tree Flip (USA),
X-Ray Pop, Jean-Louis Costes, Rambo’s Fist (D), Rudy Boremans (B),
Audio Leter (USA), Sue Ann Harkey (USA).

lalangouste20

« CRIPURE (R.R. Products, 104 cours Jean Jaurès 38000 Grenoble) est devenu fou : il vient de réaliser 2 graph’zines d’un demi-kilo pièce (65 francs chaque) en accompagnement de 2 cassettes : « DISCO TOTEM » et « LA FOLIE ». Les tirages sont superbes, et les participants innombrables : La CASINIÈRE, Bruno RICHARD, Makhno MASAI, Didier PILOT, Y5P5, Sylvie NÈVE, Lucien SUEL, Marc TROIN, F. DUVIVIER, Sébastien MORLIGHEM, Kris PETOU, Philippe BILLÉ, Les Amis (illustration ci-dessous) ; et beaucoup d’autres que je n’ai pas la place de mettre ici. Attention, il ne reste qu’une trentaine d’exemplaires de disponibles, c/o R.R. Products, 104 cours Jean Jaurès, 38000 Grenoble ». (LA LANGOUSTE #20, 1000 ex., Printemps 1989. MODEL-PELTEX, 3 rue des couples, 67000, Strasbourg).

10-mrorch

CROUCHES, CRIPURE (aka Ladzi Galaï), texte,
dans MRÔRCH !, livre 12,6×20,8, Gaby Mrôrch éditeur, Grenoble, 1988.

Avec aussi : J.P. Bertrand, J. Blaine, J.P. Bobillot, H. Castorp, E. Clément,
D.L. Colaux, T. Dessolas, J.P. Espil, F. Fafretto, J. Galdo, I. Hardette,
J.L. Houchard, M. Loreau, K. Mafaraud, H. Merlot, Ménaché, S. Nève,
C. Petchanatz, D. Quelen, M.O. Reynaud, C. Rivot, M. Valpremy, B. Vitry.

« MRÔRCH ! Plus j’écris et plus je pense que l’écriture est à son meilleur lorsqu’elle tue. Tue le temps – mauvais passe-temps que l’écrit qui le concasse lentement – & ne passe qu’à peine ; non sans peines. Nous avons tous un père ou une mère à tuer, un voile à déchirer, un voisin à supprimer – les textes réunis dans ce volume se sont unis et multipliés pour augmenter sa densité et son efficacité. »
(Thierry Bouche)

PROPOS DEVANT LA MACHINE, Thierry Galai, texte,
illustré par Alexandre Iskra et Bruno Bobahut,
DUSEX #5, magazine sérigraphié, dans LE JOURNAL, A3, Paris, 1988.

Avec aussi au sommaire Terrorist Joe, Bruno Charpentier, JPF, Philippe Billé,
Y5P5, Irma Charpentier, Nicolas De La Casinière, Koko, Placid, Bruno Richard,
Chô 7, H. Morgan, Kris Petou, Georges Schiano Di Lombo.

« Thierry GALAI du RÉSEAU RAPETOU a testé pour vous la vie en usine, le témoignage du dernier prolo, un document qui fera date ! » (Rubrique : SOCIAL, DUSEX organe de ZUT, Zartistes Unis pour Travailler, Paris, 1988)

+ le SUPPLEMENT SPECIAL, graphzine, A3, INTIMITÉS INAVOUABLES, dont 3 sérigraphies de CRIPURE (aka Ladzi Galaï) : « LADY OCHKA«  et « EMMA«  avec au sommaire Leblanc, Lukkien, Billé, Richard, Misprint, Placid, Petou, Zaza, Gazolin, Les Amis, Bolino, Flupke, Duchnok, Bocahut, Charpentier.

1987 :

11a-recensement 11b-recensement

RECENSEMENT DES MIROIRS, FENÊTRES, ESCALIERS, de Pierre BOFFARD,
Série Text Shop, 1987, A5, RÉSEAU RAPETOU PRODUCTION, R.R. PRODUCTS,
textes illustrés par Cripure.

12-portraitsfemmes

PORTRAITS DE FEMMES, de Pierre BOFFARD, Série Text Shop, 1987, A5,
RÉSEAU RAPETOU PRODUCTION, R.R. PRODUCTS, textes illustrés par Cripure.

Orages1 Orages2

ORAGES, graphzine de CANARDOS EL CHISTOS, A5, 18 pages, Go 4,
mise en page, Cripure, RÉSEAU RAPETOU PRODUCTION, R.R. PRODUCTS, 1987.
Couverture imprimée sur rodoïde par Lobo.

« ORAGES, c’est le nom d’un petit opuscule de BD réalisé par Canardos EL CHISTOS
C/ R.R. Products, 10 place des Géants, 38000 Grenoble. »
(LA LANGOUSTE #10 & 11, Strasbourg, 8 février 1988).

13a-LPDA14recto

13b-LPDA14verso

UN HOMME LAS, CRIPURE (aka Ladzi Galaï), texte + zine concocté,
dans LPDA Magazine #114, A5, La Poire D’Angoisse, Périgueux, 1987.

Avec aussi : Esther, Nathalie Zimmerlin, Pierre Boffard, Lobo, Laurent Prot,
Sucub, Paule Chaveyriat, Amboise Bouteille, Cath Fandos-Armenier,
Mark Balot, Bragon, Nombril Purulent, Chô 7, Lippe.

14-cheri

UNE DENT PERDUE, CRIPURE (aka Ladzi Galaï), sérigraphie,
dans CHERI, IL SE PASSE QUOI ?, SAC PROD, graphzine, A4, Paris, 1987.

Avec aussi : Placid, Philippe Billé, Kris Petou, Françoise & Georges,
Vincent Muraour, Eric Chabert, La Goude, K. Petchanatz, J.L. Eyquem, B. Bocahut,
Berenis Schizo, Bruno Richard, B. Charpentier, Alexandre Iskra, Beatrice De Fays,
D. Leblanc, Zaza, J.P. Brunette, Didier Moulinier, Coco Chautard, Vincent Vaast.

« Graphzine : CHARPENTIER, il y avait longtemps qu’on avait pas parlé de cette éponge… Son dernier coup, « IL SE PASSE QUOI ? » est une belle chose aussi, oui. Suis toujours épaté par les trouvailles conceptuelles qui réussissent à voir le jour derrière son front bas : bombages, découpages, sondages, sérigraphies, graphismes ahurissants, aluminium, bédés totalement abruties, mise en page chiadée, sacs oubelles, y’a du magnifique PLACID, MURAOUR, Le journal intime d’ERIC CHABERT, et le mien, BOCAHUT alias NONO alias SCHIZO (CHARPENTIER c’est « BILL » et COCO, c’est l’enfer !), des pages de lingerie fine demi-gros, ISKRA (dis-donc M. Iskra, et notre « Canicule » ?), DE FAYS, LEBLANC – parfait, CRIPURE, MOULINIER rabelaisien, c’est 40 balles chez Bruno, escA, 51 r. Raspail, 94110 Arcueil. »
(Christophe Petchanatz, RADIO SHADOW #4, Lyon, avril 1987).

15-vache-bigarree4

LAISSE CRECHER LE BAMBIN, CRIPURE (aka Ladzi Galaï), poème/dessins
dans LA VACHE BIGARRÉE #4 ronéotypée, éd. Vanderlinden & Costes,
A5, Paris, novembre 1987.

Avec aussi : Stephano Biasin, Vanderlinden, Costes, Franck Kervizic,
Hervé Michel, Jacques Lucchesi, D. Leblanc.

« LA VACHE BIGARÉE n°6. Mieux que personne Didier Moulinier a su définir La vache bigarée : « Je ne connais pas de revue aussi osée, aussi burlesque dans sa présentation, aussi génialement et régulièrement RATÉE. » Cas unique dans le monde noir et blanc, l’animal en question (pas Moulinier, la vache) se pare de mille couleurs indéfinissables de la stencilocopie. On ne sait pas trop s’il faut lire au verso ou plutôt au recto, on hésite à se demander ce qui est purement accidentel. Les textes procèdent de la même logique fourvoyée : flous, disparaissant sous les dessins, ré-émergeant par fragments et par hasard;On perd facilement un point de QI par page. J’ajoute que J.Louis Costes n’est pas le fils héritier des cafés du même nom, comme je l’avais fielleusement laissé entendre, mais certainement celui de Mister Freud et de Mme Liberté d’Expression. » (LA LANGOUSTE #8, 500 ex, 2 frs, Newsletter des MODEL PELTEX, Strasbourg, novembre 1987)

1986 :

16-LPDA112ok

PURINDULE, CRIPURE (aka Ladzi Galaï), poème, avec dessins de Zéro.
dans LPDA Magazine #112, A5, La Poire D’Angoisse, Périgueux 1986.

Avec aussi : Morlighem, Jacques Abeille, Placid, Zéro, Jeff Laryngo, Tillier, Leblanc,
Bob X, Misprint, Jacques Lucchesi, K. Petou, Piotr Szyhalski, Equem.

17-tuyau25ok

VENTRICULE, CRIPURE (aka Ladzi Galaï), texte & dessins,
le TUYAU #25, A7, supplément LPDA, un jour un auteur, Périgueux 1986.
« Didier MOULINIER fait une revue QUOTIDIENNE (!!!) et, semble-t-il, gratuite. 45 titres du « TUYAU » parus à ce jour. J’en ai là huit sous les yeux : DOMINIQUE LEBLANC (certaines pages dont superbes) ; ESPIL, bref et dévorant ; CRIPURE et ses dessins cochons et ses poèmes organiques ; K. PETOU que je m’obstine à peu goûter ; le remarquable (ou la ?) MARGOT DUCHNOCK (réclamez-le, c’est le n° 37) ; ERIC WATIER qui toujours me touche ; C. MEYER, moyen. Et puis faîtes vous-même votre malheur : faîtes un « TUYAU » ! Y’a qu’à réclamer la maquette au 4 av. Couturier, 24750 Boulazac. »
(Christophe Petchanatz, RADIO SHADOW #4, Lyon, avril 1987).

18-LPDA103ok

AUX DÉCHETS ORGANIQUES, CRIPURE (aka Ladzi Galaï), texte,
dans LPDA Magazine #103, A5, La Poire D’Angoisse, Périgueux 1986.

Avec aussi : Quarez, Abeille, Placid, Nève, Morlighem, Tillier, Leblanc, Ricci, Y5P5.

19-lpda101ok

LPDA #101, CRIPURE (aka Ladzi Galaï),  photos et dessins,
dans LPDA Magazine #101, A5, La Poire D’Angoisse, Périgueux 1986 ; intitulé par
Didier Moulinier sur la photo du livret K7 de Cripure S.A. « première excommunion »

Avec aussi : Manuel E Montilla, Leblanc, Han Psi, Dessolas, Roman Muszynski,
D.Moulinier, Lucien Suel, Bruno Guiot, Pablo, Dugaz, Sébastien Morlighem,
Akstremauncio, Christophe Petchanatz, Michel Valpremy.

20-LPDA97-98ok

MÉCONTRÔLE DE L’AUTO PENSÉE, CRIPURE (aka Ladzi Galaï), texte,
dans LPDA Magazine #97/98 (transe/textualités), A5, Périgueux 1986.

Avec aussi : Arnaud Loth, Jacques Lucchesi, Sylvie Nève, Thierry Bouche,
Thierry Dessolas, Frank Benalloul, Carla Bertola, Alain Robinet, Sara Joyce,
Jean-Pierre Molia, El Suel, Hans Castorp, Pierre ziegelmeyer, J.L. Eyquem,
Ivar Ch’ Vavar, Pierre Lin, Renié.

21-LPDA95ok

MAIN ET MAINTES NERVURES, CRIPURE (aka Ladzi Galaï), texte,
dans LPDA Magazine #95, La Poire D’Angoisse, Périgueux 1986.

Avec aussi : Misprint, Frankie l’Amour, Y5/P5, Elles sont de Sortie,
Valpremy, Dominique Leblanc, Krabs, Jacques Lucchesi, M. Quarez.


FANZINE de Cripure, Sukub, Lobo & co

1985 :

 NoireInquietude-3 FlyNIfestival2

NOIRE INQUIÉTUDE #3, A4, 70 pages (Cliquez sur le lien pour voir le zine)

Sommaire : Bérurier Noir (interview), Jad Wio (interview), No Brain Cells (interview), Heïmat Los (interview), Dem (interview), ‘Les Youkis’ de June Shenfield & Costes (interview), les Vandales, Groupe 33, Subhumans (interview), Asta Kask (interview), Memento Mori (interview), Pharaohs (interview), Electronaze, Lust Sacrifice (interview), Hateful (interview), Kiwi (interview), Haine Brigade (interview) Inaudible (zine), Festival Anti (Venise) : Dirty Joy, Smoky Loops, Inquiétude, Ugly Dockings… ‘No Bizness As Usual’, ‘Politiquement Votre’ textes de Sukub & réaction à ‘Faire la Guerre à la Justice’ de Jacques Douyau, paru dans La Dépêche du Midi, Message du COCERF à propos de tortures policières à Toulouse… ‘La Soute à Poubelles’ : Front de l’Est, Sex & Bestiality, Jungle Hop, Visa… Photo-montages de Otto Dérision, ‘Apocalypse’ collage d’Exes, Divers dessins de Cripure d’après photos de groupes, dont ‘Porcherie’ & ‘Conte Cruel de la Jeuness’ lyrics Bérurier Noir, ‘Un homme Las’, ‘Mécontrôle de l’Auto-pensée’, textes de Cripure, ‘Cynical Man’, mini comics de Matt Feazell… Inclus : OULIANOV (opuscule), couverture et poster (Makhno Masaï) + Organisation d’un FESTIVAL à Grenoble avec Ausweis, Tribu Choctaw, Haine Brigade, Oulianov, Bérurier Noir…

poster : MAKHNO MASAI

poster : MAKHNO MASAI

« En 1984, la F.R.T. sort son fanzine : KANAI puis s’associe au groupe CREATION DU PERE PEINARD avec NOIRE INQUIETUDE, GROUPE 33, LES ACHARNES, pour une extension des activités » – Extrait du fanzine Le DIY ou la mort, une compilation historique du mouvement punk français, 1984/2006, 68 pages + double CD auto-produit par l’APS, disponible chez MALOKA

NoireInquietude-2  zineNIcripuresukub

NOIRE INQUIÉTUDE #2, A4, 44 pages (Cliquez sur le lien pour voir le zine)

Sommaire : Mopo Mogo (interview), Die Angst (interview), Dreï Oklok (interview), message de Dirt, Ripost (interview), Skunx Offensive (interview), Kidnap (interview), Disturb (interview), Töxik (interview), Crass ‘bad’ news, Hagar the Womb, Oulianov, Deformed (interview), Ligne Rauque, L’Espagne en cassettes (zine Trepidation), punk suédois… ‘Big Carignon vous Surveille’ C.O.E.U.M. (Comité d’Occupation de l’Espace Urbain et Mural), ‘Analyse de la Présence’ texte et dessins de Lobo, ‘Message Sans Crainte et sans Haine’, ‘Aux Déchets Organiques’, ‘Érudite Végétation’ & ‘Main et Maintes Nervures’ textes de Cripure, ‘Foutus Irradiés’ pochoirs & ‘2 Mars’ BD de Zéro.

1984 :

NoireInquietude-1  noiresleshorreurcover

NOIRE INQUIÉTUDE #1, A4, 34 pages (Cliquez sur le lien pour voir le zine)
– FUSION avec le zine NOIRE VISION

Sommaire : WC3 (interview), O.M.G (interview), Réseau d’Ombres (interview), Bérurier Noir (lyrics, interview), Peter & the Test Tube Babies (interview), Totskids (interview), Lili Marleen (interview), l’Infanterie Sauvage (interview), Karnage, Human Beings, Single Track, les Cafards, the Cramps, the Pretenders, the Alarm, the Psychedelic Furs, Afrika Corps, D & V, photos live des Outcasts… ‘Paris 1984, punk is dead ?’ extrait du zine Mr Propre, ‘Grenoble Ville Propre’ C.O.E.U.M. (Comité d’Occupation de l’Espace Urbain et Mural), ‘Mots Croisés’ de Laidi K. Rouiller, Divers collages de Cripure, ‘Fini les Stars’ Pochoir de Zéro, ‘L’Ours Padington’ BD de Zéro. Plus un mini-zine de Sukub sur un titre de Bérurier Noir ‘NOIRES LES HORREURS’.

Inquietude-3

 Lobo, Cripure, Exes, Photos : Makhno, 1984

Lobo, Cripure, Exes, photo : Makhno 1984

INQUIÉTUDE #-3, A4, 22 pages, ronéotypé (Cliquez sur le lien pour voir le zine)

Sommaire : Screamin’Dolls (interview), Panik, Harengs Bouffis, Virgin Prunes, Die Form, Cargo Product (performances), Latin Go, Canoe : Lucrate Milk, the Tempest, Clair Obscur, Un Département… ‘Déchirures’ poème de Forni, ‘Mots Croisés’ de Laidi K.Rouiller, « Occupation- Détention » texte/collage de Terro, ‘I Love my Family’ BD de Zéro & illustration couverture.

Inquietude-2

Cripure, Exes, Lobo, 1984

Cripure, Exes, Lobo, photo : Makhno 1984

INQUIÉTUDE #-2, A4, 22 pages, ronéotypé (Cliquez sur le lien pour voir le zine)

Sommaire : D.Stop (interview), les Fugitifs (interview), Raticide, La Souris Déglinguée, Oberkampf, les Meups, Aurelia Kriet, Le Fracas, les Soviets, Deaf Ear, R.A.S (lyrics), Chroniques Singles : Crass, Clair Obscur, Venise, the Mob, Fatal Microbes, Poison Girls, Rubella Ballet, Strani Cocktail, Visible,Tino Rossi, Manufactured Romance, Lucrate Milk, Memorial Voice, Nana Bonnard… ‘The Return of Momie’ BD de Zéro.

1983 :

Inquietude-1

INQUIÉTUDE #-1, A4, 22 pages, ronéotypé (Cliquez sur le lien pour voir le zine)

Sommaire : Single Track (interview), the Outcasts (interview), the Nerves, les Autres, Warum Joe, Hotel du Nord, the Plimsouls, Birthday Party, Banane Panthère, Bauhaus, the Prisonners, the Danse Society, Kas Product, Performance, Isolation Wared, Lords of the New Church, R.A.S, Eyeless in Gaza…, ‘Hetaïre Pressure’ poème/dessin de Skunk, ‘RéfLexion sur l’Art’ texte/dessin de Terro.

Inquietude0

INQUIÉTUDE #0, A4, 22 pages, ronéotypé (Cliquez sur le lien pour voir le zine)

Sommaire : Roxette (interview), Coronados, les Electrodes, Poison Noir Trisomie 21, Crass, the March Violets, Fleshtones, New Order, Perpective Nevski, Major Kyo, Les Inconnus, les Fils de Joie, Los Pistones, Ted Destroyer, Érection Punitive, Oberkampf (Linda)… ’Rock Français’ texte de Lobo, ‘Compte en Banque’ texte/collage de Terro (alias Ladzi), qui signe aussi sur les autres numéros : Terro Loko, Bad Loko, Cripure.

« INQUIÉTUDE : Une vingtaine de pages format FLASH (A4) consacrées à SINGLE TRACK, THE NERVES, PLIMSOULS, WARUM JOE et quelques autres (#1), RATICIDE, LES FUGITIFS, LE FRACAS, LA SOURIS… (#2). Beaucoup d’illustrations et de chroniques diversifiées. Leur nom est pleinement justifié par leurs réflexions sur l’avenir des groupes sans le soutien du public local. Wait and see ? »
(FLASH # 9, hebdomadaire, Riom)

1984 :

Fanzine de Sukub (alias Groupe 33)

NoireVision-1

NOIRE VISION #1, A4, 16 pages (Cliquez sur le lien pour voir le zine)

Sommaire : Conflict, Messageros Killers boys, DIRT, Trisomie 21, The Mob.

NoireVision-2

NOIRE VISION #2, A4, 24 pages(Cliquez sur le lien pour voir le zine)

Sommaire : Bad World, Anthrax, The Wall, Kalashnikov, BD de Zéro « ANPE »,
Youth In Asia, Radios, Roxette, Flash.

NoireVision-3

NOIRE VISION #3, A4, 22 pages (Cliquez sur le lien pour voir le zine)

Somaire : Crass, Objection, Café Noir, Lucrate Milk, BD de Zéro Valstar :
« Mein Little Sister », Les Brigades, Zounds, Fanzines, Pancho-Villa, Terminal Toxique.