Sur la Route avec les Ramones, Monte A. Melnick + Frank Meyer, chronique Rosa Capelli, Daily Rock, février 2014

SUR LA ROUTE AVEC RAMONES
MONTE A. MELNICK + FRANK MEYER

par Rosa Capelli, DAILY ROCK, 28 février 2014

Un p… de chouette bouquin, écrit quasiment de l’intérieur, puisque Monte A Melnik considéré comme le cinquième Ramones, a fait partie de l’aventure dès ses débuts et a fini comme tour manager du groupe.

Frank Meyer, quant à lui, a officié dans plusieurs magazines américains et en tant que frontman dans Streetwalkin’ Cheetahs et Sweet Justice il a aussi participé à de nombreux albums. ‘Sur la route avec les Ramones’ a été publié en anglais en 2003. Il paraît en français aux Editions Rytrut, à seulement mille exemplaires qui trouveront aisément leur place chez les collectionneurs.

Les Ramones, groupe mythique s’il en est ! Demandez à n’importe quel ado, même s’il porte casquette et pantalon bas, il saura tout de même qui sont les Ramones. Pas mal pour un groupe de sales punks, défoncés et branleurs, enfin pas tant que ça… Il ressort de ce livre qu’ils avaient aussi un côté très rigoureux, faisaient preuve de beaucoup de ténacité et n’ont jamais lâché le morceau surtout pendant la tourmente.

Ce qui fait l’intérêt de l’ouvrage, à part bien sûr les illustrations, reproductions d’affiches et nombreuses photos qui raviront les fans, c’est la façon dont il est fait. Pas question de raconter la vie des Ramones comme un livre d’histoire ! De multiples intervenants, à commencer par les Ramones eux-mêmes et bien sûr Monte. Du coup, le livre ressemble à la musique des Ramones, c’est bref et concis, plein d’humour, de punch et de sincérité.

On assiste aux prémices de leur histoire avec le chapitre ‘pré-Ramones’, qui raconte la rencontre et l’amitié entre Monte et Tommy. Deux jeunes de Forest Hill, dans le Queens, qui rêvent de musique et de rock ‘n roll en allant au lycée. Rien que de très banal en fin de compte ! Ils croiseront bientôt la route de Johnny, Joey et Dee Dee. Tous sont amateurs des New York Dolls, des Stooges et des Beatles. Ils tournent le dos à la culture hippie et ses soli interminables pour s’adonner à une formule qui fera ses preuves, des titres très courts, joués très vite, des textes le plus souvent empreints de cynisme. Sur scène, ils arborent le désormais célèbre look Ramones, T-shirts, jeans déchirés, blousons de cuir et adoptent une posture statique. Les Ramones s’expriment à travers des sets courts et bien envoyés. Ils ne tarderont pas à séduire une certaine scène new-yorkaise, mais auront plus de mal avec le public. C’est en Angleterre qu’ils connaîtront leur premier vrai succès auprès des punks qui les adopteront immédiatement.

Bon, on va pas tout déballer comme ça, comme disait l’autre, on vous invite plutôt à vous procurer ce livre qui retrace toute leur histoire. La biographie la plus complète parue à ce jour sur les Ramones. Tout y est, leur jeunesse, leurs pires défauts, leurs névroses, des anecdotes poisseuses, leurs histoires d’amour, la rivalité à propos de Linda qui passa des bras de Joey à ceux de Johnny tout en provoquant une grave crise au sein du groupe, leur dépendance aux drogues, leur tournées de malades et tout et tout…

En vente à Genève exclusivement chez Urgence Disk, librairie Fahrenheit 451 et sur www.rytrut.com